La santé passe par l’assiette.

L’alimentation vue côté bien-être, on en parle?

Pour changer un peu, pas de recette aujourd’hui mais je vous propose de discuter d’un sujet qui nous concerne tous: l’alimentation santé. Au delà des plaisirs gustatifs – et mon blog en est plein 🙂 – Mère Nature a doté chaque groupe d’aliments et chaque ingrédient naturel de nombreux nutriments aux noms parfois hermétiques (protéines, vitamines, minéraux, fibres, oligo-éléments, acides aminés…) qui ne nous veulent que du bien. Se nourrir pour combler la sensation de faim et même pour le plaisir, ok. Mais mieux vaut prévenir que guérir, c’est bien connu, et c’est aussi en cela que notre alimentation joue un rôle crucial.

pollen frais

Pollen frais & myrtilles

Je vous ai souvent vanté ici les précieux bienfaits des produits issus de la ruche, que ce soit par exemples pour soulager la zone ORL avec la propolis, des troubles intestinaux avec une cure de pollen, ou pour la beauté de notre peau.

Au-delà des petits trésors apportés par nos chères abeilles, j’aime prendre le temps de me renseigner sur les apports, bénéfiques ou non, des produits que j’intègre à ma cuisine. Vous avez d’ailleurs peut-être constaté dernièrement que des recettes sans gluten faisaient leur apparition sur mon blog. Comme nous les enseignaient déjà les médecines ancestrales, l’alimentation a un rôle préventif et curatif. Et le gluten est, lui, de plus en plus largement soupçonné de jouer un rôle dans le développement des maladies inflammatoires et chroniques. C’est là que personnellement j’y trouve un réel soulagement. Il m’a été diagnostiqué il y a quelques mois la maladie de Hashimoto (une maladie auto-immune qui trouble le fonctionnement de la thyroïde), il y a donc des jours avec et des jours sans comme on dit. Je commence cependant à percevoir les effets bénéfiques d’une alimentation plus « cadrée » et surtout réfléchie en fonction des aliments « thyroïde-friendly » ou non.

Faut-il manger de tout?

On entend souvent dire qu’il faut manger de tout, un peu. Cela me laisse toujours perplexe. Je pense que cette idée pourrait être largement nuancée. Pour n’en citer que quelques-uns, les sodas, les frites ou la pâte à tartiner de la célèbre marque font partie intégrante de nos cultures et pourtant, nous n’apportons strictement rien d’intéressant à notre corps en consommant ces produits. Voire même, on lui impose d’assimiler de hautes quantités de sucre raffiné, de graisses saturées… pas sûre qu’il apprécie tant que ça 😉

Les produits industriels, mais aussi le lactose ou le gluten « modernes », sont de plus en plus largement incriminés dans les petits maux et maladies « modernes » (digestions difficiles, maux de dos, rhinites chroniques, maladies auto-immunes, inflammations…). N’oublions pas qu’à l’échelle de l’histoire de l’Homme, les modes de consommation actuels des sociétés occidentales ont été radicalement bouleversés sur une période infiniment courte. Le génome humain a continuellement évolué en fonction de son environnement et des découvertes au fil du temps. Mais cela s’est toujours joué sur de très nombreuses générations, jusqu’à ces 3 ou 4 dernières. Le corps humain n’est pas équipé pour assimiler en excès gluten, lactose mais aussi produits raffinés, pesticides, métaux lourds et j’en passe.

Alors manger de tout… oui dans le sens où tous nos besoins (protéines, glucides, lipides, vitamines, minéraux…) se doivent d’être comblés en mangeant varié. Mais tout en sachant écouter son corps et faire la part des choses pour trouver son bon équilibre alimentaire. Pas toujours facile dans nos vies modernes où nous avons souvent moins le temps et/ou la possibilité de cultiver notre propre potager, de nous rendre au marché pour acheter des produits frais locaux, de préparer et laisser mijoter un bon petit plat, de nous poser pour déjeuner dans le calme… Si l’on prend le temps de s’intéresser à eux, on constatera cependant que vitamines, minéraux, acides gras ou encore probiotiques sont naturellement présents dans nos assiettes si l’on mange varié. Alors, laissons-les rentrer dans notre quotidien et offrons-leur une place respectable!

Un coup de pouce au naturel.

Manque de tonus, kilos superflus, moral dans les chaussettes, teint fatigué… Nous connaissons tous, même de façon ponctuelle, des petits désagréments dont on se passerait bien. Heureusement la nature a tout prévu et il n’est pas si difficile de se complémenter en fonction des besoins du moment afin de prévenir et/ou surmonter les petits maux saisonniers ou autre baisse de régime.

Laissez moi vous donner mes petits trucs et surtout n’hésitez pas à venir en commentaires alimenter bienveillamment le débat et partager vos conseils issus de vos propres expériences 🙂

Les bons supports:

Mon premier conseil est bien sûr de posséder quelques bons ouvrages de bases ou de consulter de sérieuses sources concernant le bien-être et la santé au naturel.

Je me suis par exemple récemment procuré le livre Les compléments alimentaires, prescriptions pour un programme nutritionnel personnalisé de Phyllis A. Balch, aux éditions La Plage, sur le site Natura Sense: un guide très bien réalisé qui recense les antioxydants, vitamines, plantes médicinales, minéraux, acides aminés et superaliments. Il fait le point sur les principes de base de la nutrition, les nutriments présentés (nos besoins, les doses recommandées, les contre-indications…) mais aussi sur l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons!

Ce petit dernier est donc venu rejoindre dans ma bibliothèque d’autres ouvrages sur la naturopathie, l’aromathérapie, l’apithérapie…

Livre Les compléments alimentaires, éditions La Plage

© My Api Life

Mes Petits trucs du quotidien:

Je fais le plein d’énergie dès le matin en préparant mon muesli maison composé de flocons, oléagineux, graines et fruits secs. Je prépare à l’avance un bocal pour une semaine environ. Chaque matin j’y ajoute une portion de fruits frais de saison et je mélange le tout dans un laitage ou une compote. Les ingrédients que j’incorpore dans mon bocal de muesli se conservant très longtemps, j’en ai toujours un large panel en stock, cela me permet de varier mon muesli en fonction de mes envies et besoins. Je profite également parfois d’un en-cas sain et énergétique avec un mélange de fruits secs et oléagineux.

Je mise sur les boissons détox après les périodes « festives » avec par exemple le jus d’un citron mélangé à de l’eau tiède ou légèrement chaude au réveil. En plus de favoriser l’élimination des toxines, le jus de citron apporte de la vitamine C et son effet alcalinisant (en dépit de son goût acide!) lutte contre les inflammations! Pour éliminer les toxines après une soirée bien arrosée par exemple, ou pour se désaltérer en faisant le plein de vitamines et minéraux lors d’une chaude journée d’été, je raffole de l’eau détox au concombre!

Je chouchoute ma thyroïde avec notamment des apports en sélénium, lequel joue un rôle important pour sa régulation. On en trouve en quantité intéressante dans les noix du Brésil (j’en ajoute 3 à mon muesli du matin) et les graines de courges (également dans le muesli ou pour apporter du croquant à une salade). Pour contrer l’inflammation, je limite tout ce qui est trop sucré, raffiné, les mauvaises graisses et les produits laitiers; et je mise sur les aliments riches en Oméga 3 (huiles de colza, de noix, de lin, de cameline et les poissons gras).

Je n’oublie pas la vitamine D! Elle est indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde mais aussi à l’assimilation du calcium et du phosphore, ou encore à la croissance et à la protection des os et des dents. De tous les nutriments, la vitamine D est l’un des plus difficile à obtenir en quantité suffisante par l’alimentation, une supplémentation, en gélules par exemple, est donc souvent nécessaire. Une raison de plus de ne pas bouder les poissons gras (maquereau, sardine, saumon…), les huiles de foie de poisson (morue), les oeufs, le lait cru et le beurre cru (pour le beurre que je mange sur des tartines par exemple, je privilégie une version crue, c’est à dire faite à base de crème non pasteurisée, je bénéficie alors pleinement de ses bienfaits et notamment des vitamines A et D).

Je prends soin de mes os et de mes dents en m’assurant de ne pas être carencée en vitamine A (de nombreux fruits et légumes de couleur jaune, orange et verte, le foie de morue et son huile, le beurre cru, les abats…) et vitamine D (voir ci-dessus). Quant aux bains de bouches à l’huile de coco, ils détoxifient la bouche, renforce les dents et par voie réflexe, agissent de façon bénéfique sur les systèmes digestif et immunitaire.

Besoin de remonter un moral en berne? Je dope la sérotonine à l’aide des bananes et du chocolat noir.

Je préviens les allergies saisonnières avec des cures de propolis (je vous renvoie à mon article sur les bienfaits de la propolis pour plus d’informations).

Je « fais la peau » à un teint et des cheveux ternes à l’aide de pollen frais de cerisier (cette fois-ci, je vous invite à consulter mon article sur les bienfaits du pollen frais) et de levure de bière (source de nombreux oligo-éléments, minéraux et vitamine E). Le pollen pourra être saupoudré sur un muesli ou pris avec une cuillère de miel. La levure de bière pimpe la plus simple des salades composées ou autre plat de pâtes.


Collaboration: Natura Sense

Publicités

5 réflexions sur “La santé passe par l’assiette.

  1. Marion dit :

    L’alimentation est au coeur de notre santé ! la façon dont nous nous alimentons en Occident pose des problèmes de santé mais également d’écologie et d’éthique. C’est un très vaste sujet que nous avons beaucoup de mal à aborder de façon apaisée.
    Je pense qu’il est très important d’écouter son corps et son ressenti, il a beaucoup de choses à nous dire et à nous apprendre.
    Ton article est très intéressant, je vais regarder ce livre de plus près car j’aime beaucoup les publications de cette maison d’édition.

    J'aime

  2. magaliancenay dit :

    Très bon article riche et très complet.
    C’est vrai qu’en tant que Blogeuse culinaire on ne pense pas souvent à développer un tel sujet et pourtant c’est la base de notre philosophie du bien manger.
    J’essaierais d’un parler prochainement (enfin si j’en ai le temps ….) 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s